top of page

PARTAGEZ SUR :

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Pinterest

ANNÉES
1960 à 1964

Mise à jour : 15/12/2022
1 9 6 0

CHIFFRES DE L'ANNÉE

Visiteurs: 2,6 millions

Passagers : 2 500 000

AVIONS

Log Avion: 1960 à 1969

COMPAGNIES

AUTRES

Directeur Orly: -

PDG ADP: Pierre BOURSICOT

1960 - vue aerienne 1_800
press to zoom
1/1
1960

Nomination de Pierre BOURSICOT au poste de Président Directeur Général d'Aéroports De Paris.

Les travaux d'Orly Sud continuent avec les aménagements intérieurs (130 000 m2 de planchers, 300 000 m3 de volume, 1 370 locaux, 1 500 portes, 3000 clés...). DOSSIER

Vendredi 11 MARS 1960

Première course internationale d'endurance de Karting. Les 6 heures de Paris sont organisé par le GNK devant l'aérogare Sud. 37 machines sont présentes. Les vainqueurs de cette première édition: 1. KC du Mans 308 T, 2. KC Toison d'Or. Les éditions suivantes se tiendront à Thiverval.

1960 - 10 oct - kart1 (3)
press to zoom
1960 - 10 oct - kart1 (2)
press to zoom
1/1

Inauguration et mise en service d'un nouveau radar au CCR Nord. DOSSIER

1959_ccr
press to zoom
1960 - 13 mars - nouveau radar (1)
press to zoom
1/1
Mercredi 23 MARS 1960

Arrivée de Nikita Khrouchtchev à Orly. Il est le premier invité à utiliser le pavillon d'honneur qui sera ensuite surnommé 'Isba' (la maison en russe). DOSSIER

Vendredi 01 AVRIL 1960

Ré-ouverture des visites de la maquette de la Caravelle. DOSSIER

MAI 1960

Histoire du Fairchild C-82 'Flying Boxcar' N9701F basé à Orly

tiré du site http://p.chateau.free.fr/ONTOS/ONTOS-5.htm

 

TWA est devenu le premier opérateur «jet» de l'Amérique ce mois-ci lorsque son nouveau jet Fairchild C-82 avec l'hélice alimentée "flying maintenance base" a été commandé à Orly.
           Conçu pour aider à maintenir à l'heure les vols outre-
mer de la TWA sur les îles Britanniques, l'Europe, l'Afrique du Nord et au Moyen-Orient, la base mobile C-82 est en alerte H24 à Paris et peut être chargé et en vol dans les 45 minutes.
            Le C-82 "Flying Boxcar" a été modifié par la division de maintenance d'outre-mer de TWA à Paris pour y inclure un certain nombre de caractéristiques spéciales pour améliorer les performances et rendre l'unité mobile la plus polyvalente et efficace dans l'utilisation par toute compagnie aérienne dans le monde aujourd'hui, selon Larry Trimble, directeur général des opérations internationales.
           Une caractéristique principale est l'ajout d'un moteur à réaction Fairchild 101-E monté au sommet de la voilure haute pour fournir la puissance ajoutée pour le décollage, monter et en vol performances si nécessaire.
            Cette installation de jet est la première sur un avion de la TWA et en fait la première application commerciale de cet avion assistant par une compagnie américaine. Conçu par la Fairchild Aircraft Corporation, le jet a été installé par des techniciens TWA à Orly avec l'ensemble modification sous la supervision de Dakota du Sud Chapman, gestionnaire de la maintenance TWA étranger.
            Un autre changement majeur a été le remplacement de l'installation du moteur d'origine avec plus grande puissance Pratt et Whitney R-2800 CB-trois moteurs, semblables à celles de Martin la flotte de TWA.
           TWA utilisera l'aéronef uniquement comme une base de maintenance. L'utilisation du C-82 permettra la remise en service de tout avion de la TWA à la terre en raison de panne de moteur dans un délai maximum de 10 heures et n'importe où dans les 1.000 miles autour de Paris. Les escales avec une plus grande distance auront un temps de "retour en service" proportionnel au temps de vol requis pour arriver à destination. L'appareil peut être chargé avec n'importe quel type de moteur dans les 5 minutes.
            Équipement de manutention du moteur spécial est en cours d'achèvement à transporter à bord du C-82 qui va le rendre indépendant des installations locales sur le terrain, tels que palans et parkings. Avec cet équipement, les changements de moteur seront réalisées dans les escales, même hors ligne à partir d'un maximum de 2 heures et 15 minutes à 3 heures et 45 minutes, selon le type de moteur utilisé et son emplacement sur l'aéronef.
            Dans le cas d'opérations de secours hors ligne pour une période de temps prolongée, le transporteur géant peut être utilisé pour transporter des camions TWA, étapes escabeaux, catering et d'autres équipements nécessaires pour maintenir le service prévu.
            Le programme C-82 est la première fois qu'une escale d'une ligne TWA a fonctionné à e modifier, à réviser et remettre en service un avion TWA, et son achèvement est une mesure de la compétence technique de l'organisation de la maintenance en ligne de TWA, a dit Trimble.
            TWA considère également ce nouvel avion comme une étape importante dans la réalisation de son objectif de disponibilité de la flotte maximale de rendre un meilleur service au public voyageur.
             Lucien Picollier était le concepteur et le coordinateur des modifications avec l'Assistant Mécanicien Roland Lacroix, responsable de la modification de l'ensemble des systèmes électriques et d'instrumentation. Le mécanicien Pierre Loubet a conçu l'installation radio complète qui intégrera non seulement un équipement complet de Constellation, mais aussi des équipements de pointe qui n'apparaîtra pas sur autre avion de la TWA jusqu'à ce que le Boeing 707 entre en service.
            L'installation de jet a été conçu par la Fairchild Aircraft Corporation, mais a été installé par un personnel TWA et a été testé en vol avec l'aide du personnel d'ingénierie de la Division Moteurs Fairchild.
            Le C-82 dans le service militaire pouvait transporter un réservoir 20,000 lb et / ou d'autres grandes unités, lourds dans son énorme fuselage qui a un espace de chargement dégagée 38 pieds de long, 8 pieds de large et 8 pieds de haut....

c82_twa2
press to zoom
C82 TWA N9701F Orly
press to zoom
C82 TWA N9701F Orly
press to zoom
C82 TWA N9701F Orly
press to zoom
1/1
Dimanche 08 MAI 1960

En ce 8 mai 1960, l’aéroport d’Orly, en région parisienne, voit se poser sur ses pistes le Boeing 707 de la compagnie aérienne française Air France, au terme d’un tour du monde réalisé avec succès, mis en place avec la collaboration de la TAI (Transports Aériens Intercontinentaux).

Cette longue randonnée aérienne, mettant au défi l’endurance des appareils, ne totalise pas moins de 45 000 kilomètres, qui ont été parcourus en ayant recours à deux avions différents, le premier appartenant à la TAI, à savoir un avion de la firme Douglas DC-7C et le second portant le pavillon Air France : un Boeing 707.

Celui de la TAI a assuré le trajet de Paris à Los Angeles, via Bora-Bora, en suivant la route du Sud, prenant alors son envol le 1er mai 1960 de Paris. Quant au Boeing 707 d’Air France, il a ensuite pris le relais pour le retour vers la France en passant par l’Amérique du Nord, plus précisément Montréal, au Canada. Le premier tour du monde sur des avions français, accompli conjointement par les compagnies Air France et TAI, a ainsi été bouclé en une semaine.

Jeudi 19 MAI 1960

Collision en vol entre la Caravelle F-OBNI d'Air Algérie et le Stampe F-BDEV. L'avion a pu se poser avec une partie du haut du fuselage manquant. DETAILS

Vendredi 30 SEPTEMBRE 1960

Maquette de la Caravelle fermée aux visites. DOSSIER

1 9 6 1

CHIFFRES DE L'ANNÉE

AVIONS

Log Avion: 1960 à 1969

COMPAGNIES

ARV: Finnair, Pakistan Inter. Airlines

AUTRES

Directeur Orly: -

PDG ADP: Pierre BOURSICOT

1961 - 16 mai - BMO Paris - zone servitu
press to zoom
1961 - 16 mai - BMO Paris - zone servitu
press to zoom
Aérogare Sud Orly
press to zoom
Aérogare Sud Orly
press to zoom
1/1
Mercredi 18 JANVIER 1961

Une tentative de dissipation du brouillard créé des chutes de neige artificielle et 19 carambolages et paralyse l'aéroport. DOSSIER

Dissipation Brouillard Orly 1961
-

Le pavillon d'honneur inauguré en 1960 est déplacé au bout Ouest de la nouvelle aérogare. DOSSIER

Vendredi 24 FEVRIER 1961

Inauguration de l'aérogare Sud (classée maintenant monument historique) conçue par Henri Vicariot avec l'emploi de 1200 ouvriers. Elle est inaugurée par le Général De Gaulle à 11h. L'aérogare Sud provisoire et l'aérogare Nord ne seront plus utilisées. Il rentrera en service le lendemain. DOSSIER

Mercredi 08 MARS 1961

Dans la nuit du 07 au 08 mars 1961, le déménagement entre l'ancien aérogare et le nouveau a lieu. A 01h du matin, l'ancienne aérogare est totalement vidée. A 04h, le premier avion se pose. Georges Février, président de l'Association des journalistes professionnels de l'aéronautique est le premier passager contrôlé par les services de police et de douane.

Samedi 01 AVRIL 1961
Orly Air Base 1961
press to zoom
Orly Air Base 1961
press to zoom
Orly Air Base 1961
press to zoom
Orly Air Base 1961
press to zoom
1/1
Dimanche 23 AVRIL 1961

A 03h28, une bombe explose au premier sous-sol, porte M de l'aérogare Ouest, dans la salle des coffres des consignes automatiques. M. Georges Mullard, personnel affecté au nettoyage, est tué, un de ses collègues est blessé. Les dégâts sont important et s'élèveraient à 200 000 nouveaux francs. Pour le reste de la journée, seul les passagers ont accès à l'aérogare. Un suspect fût arrêté en septembre, M. Dominique Cabanne de La Prade, chargé de poinçonner les tickets d'entrée et de vérifier les cartes d'accès du personnel. (source articles Le Monde 24/04/61, 12/09/61)

A partir de minuit, tous les vols sont suspendus sur tous les aérodromes civils de France. Les vols reprendront le lendemain midi. (source article Le Monde 25/04/61)

Mardi 30 MAI 1961

Le président américain Kennedy arrive à bord de son Boeing 707, accueilli par Charles De Gaulle.

Samedi 10 JUIN 1961

Ouverture de l'hôtel, Air Hotel. Il est composé d'une partie au 2ème étage de seize chambres sous douane, au 4ème étage, 39 chambres hors douane. Il comprend aussi une partie hors douane avec 3 pièces de service (lingerie, cuisine,...), une salle d'eau pour les clients de passage et une salle de conférence d'une trentaine de places. Pierre Cot, directeur général de l'aéroport, précisera suite à l'article du monde, que ce n'est pas véritablement un hôtel (pas de restaurant, ni salons, ni halls) car il est surtout destiné aux séjours de courtes durées. (source articles Le Monde 12/07/61, 15/07/61)