REPORTAGE

LES "POTS DE FLEURS" D'ORLY

Mise à jour : 14/09/2020

23 Avril 1981: Premier vol

15 Juin 1981: Livraison à Air France en F-BVGP

du 13 Juin 1988 au 30 Avril 1990: Location à Air Jamaica en F-BVGP (pleine couleur)

10 Avril 1993: Devient le SU-DAS ZAS Airline of Egypt.

06 Octobre 1994: Arrivé à Orly pour maintenance mais suite problème d'argent (?), il ne repartira jamais.

1995: Disparition de la compagnie ZAS Airline of Egypt.

​   Après avoir été stocké près du hangar HN8, il est stocké sur l'ancienne piste (coordonnées ~ 48°44'07.1"N 2°23'34.8"E) et est utilisé pour l'entrainement du GIGN puis des pompiers.

Mars 2020: Il est toujours présent.

1/1

26 Février 1971 : Premier vol

25 Novembre 1987 : Après avoir débuté chez SAS, Scanair puis Gulf Air, l'avion arrive chez Minerve en F-GHBM

fin 1990? : Début de son stockage à Orly (coordonnées ~ 48°44'22.5"N 2°22'33.4"E)

02 Juin 1991 : Vu sur une carte aérienne de l'IGN

Août 1992 : Le titre Minerve est effacé.

01 Septembre 1992 : Vu sans titre.

24 Février 1993 : L'avion est ré-immatriculé N221MP en vue de son départ.

27 Février 1993 : L'avion quitte Orly pour être ferraillé aux Etats-Unis sous le numéro de vol DALLAS21 à destination de Kansas City.

1/1

21 Avril 1955 : sortie du hangar à Toulouse du premier prototype de la Caravelle, immatriculée F-WHHH (numéro de série 1)
18 Mai 1955: Premiers essais de roulage.
27 Mai 1955 : Premier vol de la F-WHHH.
Ré-immatriculé en F-BHHH.

Repeinte aux couleurs d'Air France.

Avril 1966: Dernier vol de la Caravelle.

19 Juillet 1966: Elle est radié du registre des avions

01 Août 1966: Elle est visible sur une carte aérienne de l'IGN (coordonnées ~ 48°43'42.9"N 2°21'48.7"E) à 200 mètres de la Tour de Contrôle. Elle est ouverte aux visites.

01 Avril 1968: Elle est visible sur une carte aérienne de l'IGN.

20 Août 1968: Titrée "Aéroport de Paris" (lignes rouge et bleue).

01 Janvier 1969: Elle a changée d'emplacement au niveau du parking P7 (coordonnées ~ 48°43'58.5"N 2°21'52.2"E)

01 Janvier 1970: Elle est visible sur une carte aérienne de l'IGN à côté de la maquette de Concorde.

22 Juillet 1974: Elle est visible sur une carte aérienne de l'IGN à côté de la maquette de Concorde.

23 Août 1976: Elle est visible sur une carte aérienne de l'IGN à côté du Concorde F-WTSA et de la maquette de Concorde.

01 Juin 1977: Elle est visible sur une carte aérienne de l'IGN à côté du Concorde F-WTSA.

Août 1977: Titrée "Aeroport de Paris" et log (ligne rouge )

Septembre 1977: Titrée "Aeroport de Paris" et log (ligne rouge )

Février 1980: Aux couleurs d'Air Inter.

29 Mai 1983: Aux couleurs d'Air Inter.

29 octobre 1986: En cours de ferraillage sur place.

11 Juillet 1987: Elle n'est plus visible sur les cartes aériennes de l'IGN.

1/1

23 Mai 1967 : Premier vol de la Caravelle 6 numéro 218.
Livraison à la compagnie JAT sous l'immatriculation YU-AHF (nom Split). Elle effectuera 19 405 heures de vol.

12 Mai 1978 : Aerocentre Limoges rachète la Caravelle et la loue à Aérotour.
15 Août 1978 : L'avion arrive à Limoges en provenance de Belgrade.
29 Août 1978 : Elle reçoit son immatriculation F-BVPZ et effectue 3 518 heures de vol supplémentaires.

05 Mai 1981 : Elle est enregistrée dans la flotte de Corse-Air International. Elle portera le nom de 'Golfe de Valinco'.

30 Septembre 1987: La F-BVPZ de Corse-Air effectue son dernier vol commercial.
Décembre 1987: Elle a volée 27 685 heures pour 24 154 décollages et atterrissages.

Arrivé au musée Delta d'Athis-Paray.

 

01 Octobre 1989 : Visible sur une carte aérienne de l'IGN au musée (coordonnées ~ 48°43'02.4"N 2°22'17.4"E).

Repeinte aux couleurs du musée.

28 Décembre 1992 : Visible sur une carte aérienne de l'IGN au musée titré Athis-Paray Aviation.

Mai 2012 : La Caravelle est décapée.
Août 2012 : La Caravelle est repeinte en blanc.
21 Avril 2013: Une barre de tractage a été installée sur le train avant de la Caravelle.
23 Avril 2013 : La Caravelle est déplacée en début de soirée de l'autre côté de la route, côté privé de l'aéroport (coordonnées ~ 48°43'06.8"N 2°22'25.3"E). Une vidéo REGARDER.

22 Juillet 2015 : La Caravelle a été déplacé cette nuit. Posée sur un semi-remorque, elle a rejoint la nouvelle caserne des pompiers d'Orly car elle était gênante dans la servitude des pistes et le taxiway doit être refait. (coordonnées ~ 48°43'16.5"N 2°20'52.6"E).

Juillet 2019 : Elle est toujours présente.

02 Juin 2020 : A 18h, elle est mise sur une remorque pour être transportée dans la nuit suivante à côté de l'Airbus SU-DAS.

03 Juin 2020 : Elle est maintenant à gauche de l'Airbus, tous les deux entourées d'un grillage.

1/1

Janvier 1963 : Premier vol.

      Elle rejoint la compagnie yougoslave JAT, immatriculée YU-AHA

08 Février 1978 : Elle devient la F-BYAI chez Aérotour

05 Février 1981 : Elle est enregistrée chez Corsair en F-BYAI mais ne portera jamais ces couleurs.

14 Février 1982 : Sans titre parqué en zone Nord.

29 Mai 1983 : Sans titre parqué en zone Nord.

23 Juillet 1983 : Sans titre parqué sur l'ancienne piste.

06 Décembre 1983 : Elle est radié du registre des immatriculations.

          Elle est utilisée par les pompiers.

Juillet 1984 : Stockée en zone de ferraillage (coordonnées ~ 48°44'02.3"N 2°23'34.6"E).

11 Juillet 1987 : Visible sur une carte aérienne de l'IGN .

28 Décembre 1992 : Visible sur une carte aérienne de l'IGN, entière.

03 Août 1994 : Visible sur une carte aérienne de l'IGN sans les ailes.

13 Mars 1996 : Visible sur une carte aérienne de l'IGN sans les ailes.

           Elle est ferraillée.

1/1

28 septembre 1972 : Le Concorde 101 F-WTSA, numéro de série 02, sort du hangar à Toulouse (livrée Aerospatiale-BAC).
01 janvier 1973: Il effectue son premier vol. 
Du 24 mai au 04 juin 1973: il est au salon du Bourget où il effectue un vol de démonstration tous les jours. Il porte une couleur très légèrement modifiée par rapport à sa couleur d'origine et porte le numéro 154.

16 août 1973: Il effectue son premier vol hors de France avec un aller-retour Toulouse-Libreville. Le vol retour se fait en 2h57 (avec la livrée British Airways / Air France ??).

18 septembre 1973 : Il effectue un vol Orly-Las Palmas-Caracas soit 6615km en 6h22.

20 septembre 1973 : Le F-WTSA est la premier Concorde aux Etats-Unis. Il arrive à Dallas Fort Worth en provenance de Caracas pour l'inauguration de l'aéroport de Dallas (livrée British Airways côté droit/Air France côté gauche).

26 septembre 1973 : Il effectue le vol Washington-Orly avec 32 passagers en 3h33 de vol (dont 2h16 à Mach 2). 

20 novembre 1973 : Il réalise son dernier vol pour l'année 1973 comptabilisant 104 vols pour 270h de vol effectif dont 114h29 en supersonique.

31 janvier 1974 : Il reprend les essais.

07 février 1974: Il part en Alaska pour effectue des tests de grand froid (vol Toulouse-Keflavik-Fairbanks).

05 juin 1974: Il effectue le vol Roissy-Rio de Janeiro-Roissy avec un départ à 07h12 de CDG et un retour à CDG à 21h58.

17 juin 1974: Il décolle de Boston pour rejoindre Roissy. Au même moment, à Roissy, un Boeing 747 prend son envol pour réaliser le trajet inverse. F-WTSA se pose à Roissy, il y refait le plein de carburant, (soit un arrêt de 50 minutes minimum) puis repart pour Boston où il se pose avec cinq minutes d’avance sur le 747. Il a parcouru une distance de 11 340 km en 6h18 de vol effectif dont 5h13 en supersonique.

29 juin 1974 : Il effectue un vol spécial entre Istres et Téhéran-Mehrabad avec à son bord le Shah d'Iran Mohammed Reza Pahlavi soit 4600km en 2h36.

01 juillet 1974 : Il rentre à Toulouse en 2h47.

23 novembre 1974 : Il effectue son dernier vol de l'année 1974. Il compte alors 522h52 de vol effectif.

08 Février 1975 : Reprise des essais.

Du 27 Mai au 09 Juin 1975 : Il est au salon du Bourget (au statique uniquement).

04 Octobre 1975 : Il part à Montréal (via Londres, Ottawa) pour l'ouverture de l'aéroport Montréal-Mirabel.

04 Décembre 1975 : Il quitte Toulouse pour Gander pour des nouveaux essais grand froid.

11 Décembre 1975 : Il effectue son dernier vol de l'année 1975 entre Gander et Toulouse. Il totalise 604h47 de vol effectif dont 278h17 en vol supersonique.

1976?: Il est repeint aux dernières couleurs d'Air France.

 

29 Janvier 1976 : Il réalise sont dernier vol d’essai, Toulouse-Toulouse d'une durée de 2h09 dont 44min en supersonique.

20 Mai 1976 : C'est au tour de son dernier vol.... Il quitte Toulouse à 15h19 et arrive à Orly à 16h26 après 314 vols, 610h58 de vol effectif (dont 281h17 en supersonique). Le Commandant de bord n'est autre que Jean Franchi qui était déjà aux commandes du F-WTSA lors de son premier vol. ADP, a qui il a été donné, le réceptionne. Les moteurs et différentes pièces sont retirés pour servir de pièce de rechange aux Concorde d'Air France. Les équipements de test situés dans la cabine sont aussi retirés et remplacés par quelques sièges et racks à bagages pour les visites. 

- 1976 : Il est installé au parking P7 (coordonnées ~ 48°43'57.3"N 2°21'50.3"E)  à côté de la Caravelle F-BHHH et de la maquette du Concorde.

23 Août 1976 : Visible sur une carte aérienne de l'IGN au P7 toujours à côté de la maquette Concorde et de la Caravelle F-BHHH.

01 Juin 1977 : Visible sur une carte aérienne de l'IGN au P7 à côté de la Caravelle F-BHHH.

- 1987? : Déplacé sur la piste 1

09 Mai 1987 : Visible sur une carte aérienne de l'IGN parqué sur la piste 1 (coordonnées ~ 48°43'11.8"N 2°23'02.0"E)

11 Juillet 1987 : Visible sur une carte aérienne de l'IGN parqué sur la piste 1

12 Avril 1988 : Prévu à la destruction, il est sauvé et arrive au musée Delta de Roland Payen. Il a été racheté pour 1 franc symbolique par la ville d'Athis-Mons mais ce sont des bénévoles qui s'occupent de l'entretien de l'avion.

30 Mai 1989 : Visible sur une carte aérienne de l'IGN au musée (coordonnées ~ 48°42'56.8"N 2°22'19.6"E)

2005: Repeint en blanc.

2010 : Début de peinture en British Airways (couleur de septembre 1973) côté droit.

2012 : Début de peinture en Air France (première couleur de septembre 1973) côté gauche. Suite aux travaux du tramway, le musée disparaît et seul le Concorde garde sa place entre les rails du nouveau tramway.

A noter qu'une réplique du Concorde F-WTSA existe dans un petit musée d'aviation (www.flugausstellung.de) à Hermeskeil, Allemagne.

Juillet 2020 : Les titres Air France sont appliqués côté gauche (reste la dérive blanche). Le côté droit étant toujours en British Airways.

1/1

02 Novembre 1963 : Retiré du service

                Carcasse utilisée pour l'entrainement des pompiers.

09 Novembre 1964 : Vu sur une photo aérienne de l'IGN, parqué en Zone Nord.

28 Mars 1968 : Vu sur une photo aérienne de l'IGN sur l'ancienne Piste 1 construite par les allemands, juste le fuselage.

01 Janvier 1969 : Vu sur une photo aérienne de l'IGN sur l'ancienne Piste 1, juste le fuselage.

01 Janvier 1970 : Vu sur une photo aérienne de l'IGN sur l'ancienne Piste 1 plus à l'Est, juste le fuselage.

01 Janvier 1971 : Vu sur une photo aérienne de l'IGN sur l'ancienne Piste 1 plus à l'Est, juste le fuselage.

01 Janvier 1972 : Vu sur une photo aérienne de l'IGN près de l'ancienne Piste 02R/20L, juste le fuselage.

02 Juillet 1974 : Vu sur une photo aérienne de l'IGN près de l'ancienne Piste 02R/20L, juste le fuselage.

22 Août 1978 : Vu sur une photo aérienne de l'IGN près de l'ancienne Piste 02R/20L, juste le fuselage.

15 Juin 1981 : Vu sur une photo aérienne de l'IGN près de l'ancienne Piste 02R/20L, fuselage complètement brûlé.

28 Août 1981 Vu sur une photo aérienne de l'IGN près de l'ancienne Piste 02R/20L, fuselage complètement brûlé.

18 Août 1983 Vu sur une photo aérienne de l'IGN près de l'ancienne Piste 02R/20L, fuselage complètement brûlé.

11 Juillet 1987 N'est plus visible.

1/1

30 Septembre 1987 : Premier vol

23 Novembre 1987 : Devient le EC-EFK chez Spantax

07 Mai 1988 : Devient le EI-BWD chez Air Liberté

11 Janvier 1989 Devient le F-GHED chez Air Liberté

01 Octobre 2001 Rejoint Air Lib suite à la fusion entre AOM et Air Liberté mais garde sa livré Air Liberté

06 Février 2013 : Dernier vol suite à la faillite d'Air Lib et est stocké à Orly.

2019 Il est toujours stocké à Orly. (coordonnées ~ 48°44'25.8"N 2°22'26.0"E)

1/1

Décembre 1975: Premier vol du Mercure 100 numéro de série 10.
15 décembre 1975 : Il arrive dans la flotte d'Air Inter sous l'immatriculation F-BTTJ.
19 décembre 1975: Il effectue son premier vol commercial.

17 août 1986: Lors du vol IT623 entre Orly et Grenoble, il subit, au dessus de la Charité-sur-Loire, pendant 20 à 25 minutes, turbulence et grêle dont la sévérité extrême n'était pas prévue par Météo France.

Le martèlement des grélons a provoqué l'éclatement de la première couche des 2 glaces frontales du cockpit. Une procédure d'atterrissage d'urgence est enclenchée avec la glace latérale ouverte, la tête du pilote dehors avec des lunettes de protection. Le pilote, Roger Franchet (copilote Philippe Cabiac), décide de dérouter sur Lyon. Aucun blessé n'a été à déplorer.

08 juillet 1994: Dernier vol commercial de l'avion effectuant le vol IT5554 entre Grenoble et Orly. Il aura effectué 39858 décollages et atterrissages et 33506 heures de vol.

12 mars 1997 : Arrivé du Mercure au musée Delta d'Athis-Paray. Il est la propriété de l'association ARIT (Amicale des anciens d'Air Inter).
Il porte les dernières couleurs d'Air Inter côté droit avec l'immatriculation F-ARIT. Côté gauche, il porte les premières couleurs et l'immatriculation F-BTTJ.

21 avril 2013: L'avion est déplacé de quelques mètres. 
23 avril 2013: Cette nuit, l'avion est déplacé de l'autre côté de la route, en zone réservée de l'aéroport. Une vidéo REGARDER.
25 avril 2013: La Caravelle et le Mercure attendent de l'autre côté de la rue, côté privé de l'aéroport.

06 juin 2013: Le Mercure F-BTTJ est parqué de l'autre côté de la route dans l'enceinte de l'aéroport en face de l'emplacement du musée. Il a été a nouveau déplacé vers les hangars vers 23h30. Il doit être préparé pour partir par la route et rejoindre Baarlo aux Pays-Bas.
12 juin 2013 : L'avion est en cours de démontage à Orly.

06 août 2013 : Le Mercure est bien arrivé au musée Baarlo aux Pays-Bas (psaero.com) (quand?). L'arrière de l'appareil, ne sera pas reconstruit.

Février 2014: La partie avant du Mercure a été remonté contre un hangar sur son train avant. Depuis quand?  Il a gardé les 2 couleurs d'Air Inter différentes des 2 côtés. Un 'TJ' est visible côté gauche sur ne nez.​

1/1

21 Juin 1959: Une maquette en bois grandeur nature d'une Caravelle (immatriculée "F-BHRA") est installé à 200 mètres de la Tour de Contrôle.

05 Octobre 1959: 100 000 visiteurs ont été enregistrés. Une loterie est organisée par ADP qui fait gagner 2 billets Paris-Nice en Caravelle.. Elle sera fermée au public.

01 Avril 1960: La maquette est de nouveau ouverte au public.

30 Septembre 1960: La maquette est fermée au public.

1/1

Cette maquette était auparavant utilisée comme maquette d'étude d'aménagement des cabines.

Quelques informations (trouvé sur le site http://cockpit.francois.pagesperso-orange.fr/index.html):

Longueur: 58,80 m; Envergure: 25,56 m; Hauteur: 11,53 m; Masse totale: 31 tonnes.

Le train est une reproduction fidèle du train d'atterrissage réel. L'aménagement intérieur est prévu pour 125 personnes.

300 mètres de gaines d'aspiration et soufflage assurent le conditionnement d'air pour permettre la présence de visiteurs.

La maquette est constituée de 55 ensembles démontables, assemblés entre eux par 2000 boulons à haute résistance.

28 éléments constituent la voilure et les élevons, 9 pour le fuselage + 4 pour la dérive et ses gouvernes de direction

2 pour les nacelles de réacteurs et 12 pour les trains. La maquette a été réalisée en 10 mois et aura couté, la somme de 2 500 000 francs. 

On trouve une petite variante de cette même maquette Concorde, décorée temporairement lors d'une campagne publicitaire pour le compte de la Compagnie Aérienne TWA.

26 Mai au 04 Juin 1967: La maquette est présentée au salon du Bourget.

1967?: Arrivé à Orly.

Septembre? 1975: La maquette prend feu.

197. (après Mai 1976): La maquette est démontée (détruite?), remplacée par le concorde F-WTSA.

1/1
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

/!\ En cas de recopiage d'informations, merci de respecter mon travail en citant la source /!\

AEROPORT-PARIS-ORLY.COM Chronique d'un aéroport

SITE PERSONNEL

Copyright © Février 2019 Jean-Charles DAYOT