AEROPORT-PARIS-ORLY.COM Chronique d'un aéroport

Copyright © Février 2019 Jean-Charles DAYOT

 

entre 1940 et 1944

Une tour de contrôle est construite par les allemands.

28 août 1944

Les P-47 du 50th Fighter Group arrivent et utilisent un camion comme contrôle radio. Ils utilisent la fréquence 6440 Kc/s.

08 SEPTEMBRE 1944

Le matériel de communication pour réparer la Tour de contrôle arrive.

15 SEPTEMBRE 1944

La Tour de contrôle est réparée et équipée au moment du départ du 50th Fighter Group à 11h00. La fréquence 4465 Kc/s est utilisée pour l'approche.

1/1

JANVIER 1945

Construction d'une nouvelle tour de contrôle près des pistes. Construite en acier et d'une hauteur d'environ 150 mètres. Une petite maison en brique adjacente est ré-habilitée pour fournir des billets au personnel travaillant dans la tour. Une conduite d'eau est ajoutée le long de la tour pour fournir des toilettes et de l'eau. Les américains installent aussi un radar mobile sur une remorque. Il est utilisé en mode GCA (Ground Control Approach). Il permet à un contrôleur de guider l'avion uniquement en phase d'approche en site et en gisement.

1946

Le radar mobile est remplacé par un radar Gilfillan utilisé aussi en mode GCA.

29 JUIN 1949 : Bâtiment indéterminé visible sur carte IGN

16 JUIN 1951 : Tour de contrôle améliorée visible sur carte IGN

05 OCTOBRE 1951

Inauguration des nouveaux radars par le ministre des transports Antoine Pinay (bande S, portée de 150 km, rotation de 6 tr/min, marque Cie Thomson-Houston).

FIN 1953

Le premier radar du Centre de Contrôle Regional est installé sur le bâtiment du CCR Nord qui se situe sur l'aéroport d'Orly.

JUIN 1954

Le premier radar du Centre de Contrôle Regional est mis en opération.

16 DECEMBRE 1954

Le premier radar du CCR qui a été mis en opération en Juin est officiellement inauguré par le ministre des transports Jacques Chaban-Delmas.

1/1
tour_1945.jpg

1/1

195_

Construction de la nouvelle tour de contrôle (en béton)

03 OCTOBRE 1954 : Tour de contrôle visible sur carte IGN

11 MARS 1960

Inauguration et mise en service d'un nouveau radar au CCR Nord.

Suite aux recommandations de l'OACI et de la mise en oeuvre de la couverture primaire de la France, l'ancien radar de 1953 est remplacé par un radar longue portée LP23/ER410 (bande L) développé par la CSF. Il est installé sur le toit du CCR à côté de l'ancien. L'ancien radar sera envoyé en Algérie et reviendra en France à l'aéroport de Saint-Yan.

1962

Une antenne radar secondaire est montée sur l'antenne primaire du LP23/ER410 du CCR Nord d'Athis-Mons. C'est le premier radar secondaire installé en France.

1964

Un radar primaire LP23/ER410 est installé à Orly avec antenne au ras du sol.

2014

Le bas est toujours utilisé par les services techniques d'ADP

2015

Les étages sont démontés car trop fragile

Photo-Originale-Des-Annees-50-Tour-De-Co

1/1

1/1

MARS 1964

Début construction de la nouvelle tour de contrôle

08 MARS 1966

Inauguration de la nouvelle tour de contrôle et de la piste 4 (nommée 07/25, 3 650m x 60m). Elle est inaugurée par le ministre de l'équipement et des transports et André Bettencourt, secrétaire d'Etat aux transports.

Témoignage d'Henri Planteligne: "Je me souviens de son inauguration, Jeune minot sortant de l'école et prenant un poste de premier contrôleur d'approche, j'allais côtoyer des personnes qui avaient fait la guerre, soit comme pilotes, soit comme navigateurs. L'un d'eux, ancien pilote de la Royal Air Force avait escorté les bombardiers venus déverser leur "cargaison" sur La gare de Juvisy-sur-Orge pour la rendre inexploitable ! Il aurait pu devenir commandant de bord, mais avait choisi la Navigation Aérienne. Un autre par contre, d'origine alsacienne, avait été pilote dans la Luftwaffe !..." [extrait du livre "Aéroports de Paris, une aventure humaine"]

1971

Un radar, de surveillance au sol, DECCA est installé au sommet de la tour de contrôle.

1972

Le radar LP23/ER410 est remplacé par un TA10 monté sur shelter.

Un radar longue portée (primaire TA23/ER720 + secondaire RS770) de Thomson-CSF est installé sur un pylône de 30 mètres. Ce radar sera arrêté en 1999 après la mise en service du TRAC2100 de Dammartin.

1983

Le radar de surveillance au sol DECCA est remplacé par un radar ASTRE (bande Ku) de thomson-CSF, installé sous un radôme.

1989

Une station radar autonome prototype secondaire 'mode S' (dérivée d'un radar RSM870) est installée sur un nouveau pylône.

1994

Le radar TA10 est modernisé en TA10-MTD.

1998

Le radar ASTRE 1 est modernisé en ASTRE 2000.

de MAI 1998 à ? 1998

La tour de contrôle est recouverte sur chaque face, d’une image de footballeurs pendant la coupe du monde de football en France. L'auteur est encore Thierry Baratoux.

1999

Arrêt du radar longue portée (primaire TA23/ER720 + secondaire RS770) installé sur un pylône de 30 mètres à côté de l'ancienne tour.

2004

Le radar TA10-MTD est remplacé par un radar monté sur pylône.

25 JANVIER 2015

Le radar TA-10 qui était démonté et stocké avant de partir chez un ferrailleur a finalement pris la route sur 2 poids-lourds pour rejoindre le musée du radar de Douvres-la-Délivrance. Il avait été installé en 1972 et démonté en 2014. Il a été donné gracieusement par la DGAC.

FEVRIER 2017

Début des travaux de la vigie de la Tour de Contrôle.

MARS 2018

La Nouvelle vigie de la tour de contrôle est opérationnelle.

1/2
tour091109b.jpg

1/1

1/1

1/1

REPORTAGE

LES TOURS  DE CONTROLE

ET LES RADARS